Andrea Rost

La soprano Andrea Rost est née à Budapest et a étudié à l’académie de musique Liszt Ferenc auprès de Zsolt Bende. Avant même la fin de ses études, elle chanta en 1989 Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod à l’Opéra de sa ville natale.

En 1991 elle devient soliste au Staatsoper de Vienne, où, parallèlement à de nombreux concerts, elle a interprété un vaste répertoire. Citons les rôles de Zerlina dans Don Giovanni et Susanna dans Le Nozze di Figaro (Mozart), Adina dans L’Elisir d’amore (Donizetti), les rôles-titres de Lucia di Lammermoor (Donizetti) et de La Traviata (Verdi).

Sa percée internationale se fit en 1994 lorsque, à l’invitation de Riccardo Muti, elle interpréta Gilda (Rigoletto, Verdi) à la Scala de Milan. Dès lors, elle fut invitée par les grands théâtres et festivals lyriques tels le Metropolitan Opera de New York, Covent Garden à Londres, l’Opéra national de Paris, l’Opéra de Zürich, le Bayerische Staatsoper, le Staatsoper de Hambourg, le Deutsche Oper de Berlin, le Maggio Musicale Fiorentino, les Salzburger Festspiele et le Festival d’Edinburgh, le New National Theatre de Tokyo et les Opéras de Chicago et Los Angeles.

Andrea Rost est également très sollicitée comme soliste de concert. Elle s’est produite au Musikverein et au Konzerthaus de Vienne, à la Tonhalle de Zürich, à la Philharmonie de Berlin, au Tanglewood Festival, au Hollywood Bowl et au Bunka Kaikan de Tokyo. Elle a également donné nombre de récitals en Europe, en Amérique et en Asie.

Elle a travaillé avec des chefs d’orchestre réputés tels Riccardo Muti, Claudio Abbado, Riccardo Chailly, James Levine, James Conlon, Nikolaus Harnoncourt, Adam Fischer, Jesus Lopez Cobos, Sir Charles Mackerras et Carlo Rizzi.

Sa discographie comprend Rigoletto, Lucia di Lammermoor, un enregistrement d’arias pour Sony Classical, et un disque consacré à Mozart avec des airs tirés de Don Giovanni et Le Nozze di Figaro, un enregistrement qui a récemment paru en DVD.

Andrea Rost s’est vu décerner en 1997 le titre de << Artist of Merit >> ainsi que les prix Liszt et Kossuth (2004).